Maman, on joue? (suite et fin)

La semaine dernière, on a vu que jouer avec ses enfants leur apporte plein de bonnes choses. Je vous ai aussi fait part de mon expérience de maman qui n’aime pas trop jouer mais qui se soigne. 🙂 Si vous avez loupé cet épisode (mais comment est-ce possible??) vous pouvez vous rattraper en cliquant ici.

img_3815

Cette semaine, je vais rentrer dans les détails du jeu. A savoir, chez nous, à quoi on joue? Je me dis que, les fêtes de Noël approchant, ça peut vous donner des idées cadeaux ou tout simplement de nouveaux trucs pour occuper vos enfants au quotidien!

Alors finalement, on joue à quoi?

  • les jeux d’imitation

Olivia est en plein dans cette phase où elle répète tout, où elle nous imite. Elle joue à faire comme les grands. C’est drôle parce qu’on se rend compte qu’on a des tics de langage et qu’elle les a complètement intégrés. Par exemple, lorsque je la félicite ou lorsqu’on fait quelque chose de chouette, je dis toujours « super »! Elle le dit souvent et à bon escient en plus! Au départ, je me suis demandée d’où ça venait et puis je me suis écoutée parler… 🙂

img_3416

Donc parfois (très souvent), on joue à moucher ses poupées, ses nounours. Elle a aussi un petit caddie avec des provisions, alors on joue à faire les courses. Elle le pousse, toute fière, avec un nounours qu’elle a soigneusement mis sur le siège bébé du chariot. Il nous arrive aussi de reproduire le rituel du couché avec toutes ses peluches: jeux, change, mouchage du nez (non, on ne lui fait pas tous les soirs, mais elle fait une fixation dessus!), histoire, câlin et veilleuse. Ou alors, elle les gronde et les met au coin… Et là, comment vous dire, on a un peu honte! Je préfère lorsqu’elle leur fait des câlins, et qu’elle leur parle avec une voix toute mignonne, un peu comme une petite fée. C’est beaucoup plus flatteur pour moi. 🙂

img_3417

La plupart du temps, même si on est présent et attentif, c’est elle l’actrice du jeu, nous on ne fait qu’observer mais ça lui suffit. Elle commente, pose des questions, demande parfois de l’aide mais on est quand même en retrait. Pour Noël, elle va avoir une marchande et une valise de docteur! On va s’éclater… 🙂

  • les jeux créatifs

Donc, les jeux où… elle crée: dessins, pâte à modeler la plupart du temps. Pour le dessin, j’ai trouvé un petit cahier qu’elle peut prendre quand elle veut et gribouiller dessus à l’envie!

img_3714Avec des crayons de couleur, des feutres, des pastels. Elle me demande souvent de lui dessiner des bonhommes, des chats, des châteaux. Pour le moment, ses œuvres se limitent aux gribouillages mais je pense qu’elle est encore petite pour faire des formes distinctes ou colorier. La pâte à modeler, elle se limite à la malaxer, faire des petits bouts (et à les jeter par terre) et des boules. Et là encore, comme pour le dessin, c’est Papa et Maman les artistes! Je fais des fauteuils en pâte à modeler digne de Philippe Starck!

img_3419

Vous allez me dire « mais il y en a d’autres des activités créatives!! » Oui, un tas! En ce qui concerne la peinture, je n’ai pas encore osé… Non, parce que là, on rentre dans une autre dimension avec la peinture! On a des murs blancs vous voyez… Ça s’organise comme activité: pièce entièrement plastifiée (un peu comme Dexter avant d’assassiner ses victimes, vous visualisez?), combinaison pour bébé et maman ou papa ou les deux, charlotte et lunettes de protection… Bon, j’en fait peut-être trop mais je crois que je ne suis pas prête! Il faut que je me lance! Surtout que je suis sûre qu’elle adorerait! Je l’imagine avec des traces de peintures sur le visage, un grand sourire aux lèvres et des cris de joie intempestifs jailliraient en même temps que les couleurs.

img_3292

Ensuite, il y a les playmais. Si vous ne connaissez pas, cliquez ici. En gros, ce sont de petits cylindres de maïs à assembler pour créer ce qu’on veut et pas besoin de colle, juste un peu d’eau! J’en ai acheté un seau à Olivia mais je n’ai pas encore essayé. Il y a de fortes chances que ça lui plaise, les possibilités ont l’air infinies!

 J’ai également acheté des gommettes. A priori, à la crèche, elle aime beaucoup. J’en ai commandé de différents styles et il n’y aura plus qu’à coller! Je pense qu’elle va adorer celles qui brillent. « C’est des étoiles, Maman! Whaaaaaa! »

Il suffit de chercher un peu et on trouve tout un tas de jeux de création: les tampons encreurs, les décalcomanies, le sable magique, la pâte à sel, la mosaïque et j’en oublie!

La Louloute va s’éclater mais en toute honnêteté, je pense que moi aussi (si, si, c’est vrai!)

img_3765

  • les activités DIY

Le lecteur assidu devant son écran: « Bah, elle a buguée ou quoi?? DIY?? Fautes de frappe? Épilepsie? J’appelle le 15? »

Pas de panique! Je vais bien. 😉 DIY, ça veut dire Do It Yourself ou Fais le toi-même en français. C’est très à la mode en ce moment dans plein de domaines différents et notamment les activités pour enfants. Et figurez-vous que j’ai testé!

En cherchant des idées de jeux et de jouets pour Olivia, je suis tombée sur ce site: http://www.lepaysdesmerveilles.com/. C’est le blog d’une maman de 2 petites filles dont une est un tout petit peu plus âgée qu’Olivia (environ 2 ans). Elle partage avec ses lecteurs les activités qu’elle propose à ses filles. C’est une mine d’idées! En furetant un peu, j’ai trouvé une idée toute simple, pas chère et qui a eu du succès: j’ai nommé le riz coloré.

img_3073

img_3074

 Il suffit d’acheter du colorant alimentaire, du riz premier prix, du vinaigre blanc et des sacs congélations et roule ma poule. Un DIY facile à faire. J’ai obtenu 6 couleurs de riz que j’ai mis dans un contenant (chez nous, sa baignoire de bébé…) pour qu’elle puisse jouer. J’ai ajouté des moules en silicone, une louche, une cuillère à soupe, des petites boites et des plus grosses pour qu’elle transvase, qu’elle mélange etc etc. Cette activité a eu un franc succès, Olivia a adoré et y joue régulièrement. Elle me réclame souvent le riz, chose qu’elle ne fait pas pour ses jouets « classiques ».

Bon, évidemment, une enfant de presque 2 ans avec presque 2kg de riz à sa disposition, ça peut vite devenir ingérable! A chaque fois que je l’installe pour jouer avec, je cadre bien les choses: « le riz c’est dans la baignoire sinon c’est pas du tout! » (en gros). Quand j’entends le bruit du riz qui dégringole sur le lino… c’est pas bon!! :-D.  Si ça vous intéresse, voici le lien de l’article sur le riz coloré: http://www.lepaysdesmerveilles.com/recette-riz-colore.html.

  • les jeux de plein air

img_1941

Bon bah là, il n’y a que l’embarras du choix. Jouer au ballon, faire du toboggan, marcher et courir (dans le jardin, sur la plage, au parc…), faire de la balançoire, ramasser des cailloux et cueillir des fleurs, faire du vélo, dessiner par terre…. Et j’en oublie!

Je crois que c’est ce qu’elle préfère, aller se promener dehors. C’est de la découverte tous les mètres. C’est parfois très long comme promenade parce qu’elle s’arrête souvent, tout est nouveau, tout est intéressant pour elle. C’est rafraîchissant de la voir s’extasier sur des choses qui nous semblent insignifiantes comme une feuille, un caillou, un panneau, un insecte, un coquillage. Elle me permet de re-voir le monde avec des yeux d’enfants et ça fait du bien.

img_3494

J’espère également pouvoir bientôt faire cette activité avec elle. En gros, il faut peindre des couleurs différentes dans une boite à œufs et l’idée est de retrouver les couleurs dans la nature. Lorsque l’on trouve quelque chose qui correspond on le prend (si on peut) et on le met dans la boite sur la couleur adéquate.

  • Les histoires, les chansons, la musique et les comptines

img_3475

Pour finir, je vous parle des livres et de la musique. C’est tout simple et efficace. Olivia est encore petite mais j’espère bientôt pouvoir lui lire de beaux contes avant d’aller au lit. J’adore lire mais quand c’est pour elle, c’est encore mieux. Je l’entraîne avec ma voix dans un monde imaginaire, un monde où tout est possible!  Et il faut admettre qu’il n’y a que l’embarras du choix en ce qui concerne les livres pour enfants. Toutes sortes d’histoires pour tous les âges. Pour l’instant, une histoire très courte lui suffit et encore il faut que le sujet lui parle: Petit Ours Brun à la mer ou Paco au dodo par exemple.

J’ai trouvé il y a quelques semaines une collection de livres d’histoires du soir. Le premier que j’ai acheté qui fait 260 pages, c’est « Les plus belles histoires du soir pour les petits ». Les histoires sont variées, plus ou moins longues, et les illustrations sont vraiment jolies et douces. Vous pourrez trouver toute la collection sur le site de Fleurus Editions. Et cerise sur le gâteau, ils ne sont pas chers (9.95€).

img_4012Chez Fleurus Presse, vous trouverez aussi le magazine Papoum destiné aux enfants de 1 à 3 ans. C’est un mensuel avec plein d’histoires et de jeux. Ma grand-mère l’a offert à Olivia pour ses 1 an et elle est fan! C’est joli, ludique, drôle et parfaitement adapté aux petits.

Olivia a toujours été réceptive à la musique. Lorsqu’elle avait juste quelques semaines et que les pleurs du soir se manifestaient bruyamment, il suffisait de chanter pour l’apaiser en quelques minutes. On chantait n’importe quelle chanson et comme par magie, elle se calmait. Même avec la Marseillaise! 😀 Encore aujourd’hui, en voiture, lorsqu’elle s’énerve, on met de la musique, on monte le son et sa tranquillité  revient…

En ce moment, elle est à fond sur les comptines. Je pense qu’ils en chantent beaucoup à la crèche alors elle les ramène à la maison. Elle nous demande souvent de chanter avec elle et adore écouter son Papa chanter et jouer de la guitare. Le problème, c’est qu’on n’est pas toujours à niveau. Faut qu’on bosse en regardant Youtube! On peut y trouver toutes les comptines du monde!

On chante souvent les comptines genre « une souris verte » ou « à la claire fontaine » en duo avec Papa mais en se prenant pour des chanteurs à voix, avec la main sur l’oreille comme si on avait un casque et en chantant avec le vibrato et les effets de voix comme Céline Dion. Vous voyez le clip « We are the World » avec toutes les stars américaines dans les années 80? Bah on fait exactement ça!! 😀 Si vous ne voyez pas de quel clip je parle, c’est par là.

Je sais qu’à la crèche, ils font aussi de l’éveil musical. Elle est donc sensibilisée aux instruments, à la musique et c’est une très bonne chose. Si la guitare lui plait, on aimerait bien, l’année prochaine, lui offrir une petite guitare. On verra… En attendant, elle a son xylophone…

img_3720

Vous voilà, je l’espère, avec quelques nouvelles idées. C’est bien sympa mais il n’empêche qu’on ne peut pas jouer avec nos enfants 24h/24h hein! Oui, c’est vrai et même que c’est bien de refuser de temps en temps…

Lecteur assidu derrière son écran: Grrrrr, faudrait savoir hein! 

Et si elle jouait seule alors?

img_3747

Jouer seul, ça s’apprend et ça s’encourage! Finalement, leur proposer en permanence tout un tas d’activités n’est pas la meilleure chose à faire. Donc, il ne faut pas culpabiliser lorsque l’on refuse de jouer avec son enfant pour telle ou telle raison. Jouer avec lui est une bonne idée comme on l’a vu ici mais refuser de temps en temps a des effets bénéfiques. Et voui! Nos enfants chéris doivent s’emm…der, s’ennuyer parfois!

img_4024

L’ennui, c’est bien! Il va développer sa créativité et son imagination à fond. L’enfant va devoir chercher à s’occuper et il va trouver parce qu’il sera à l’écoute de lui-même. Il va apprendre à se débrouiller seul et va donc améliorer son autonomie. Pas mal, hein??

Par contre, ça ne se fait pas comme ça. Cela peut paraître contradictoire mais il faut aider son enfant à jouer seul, il faut l’accompagner. Olivia a 22 mois et me semble un peu petite pour jouer seule dans sa chambre, qui plus est, située à l’étage. En plus, à cet âge là, ils ne sont pas très à l’aise avec la solitude, il faut qu’ils aient quelqu’un dans leur champs de vision. Donc, le mieux est d’installer l’enfant dans la pièce de vie, de commencer à jouer avec lui ou de lui proposer une activité puis de s’éclipser. On vaque à nos occupations en commentant de temps en temps son jeu du style « il est beau ton bonhomme en pâte a modeler » ou  » c’est super (oui, je sais, je le dis trop mais je suis très enthousiaste comme fille!) de promener ton bébé dans la poussette » ou  » très jolie tour de cube, ma chérie! ». Vous voyez quoi! L’enfant n’est pas seul donc est rassuré et continue son jeu tranquillement. Il se sent également encouragé.

Je suis en train de lire en ce moment « Élever une fille » de Steve Biddulph et  j’ai tilté sur ce passage qui résume bien tout ça:

« Ne vous dites pas qu’il vous faut assurer une animation pour vos enfants du matin jusqu’au soir. Ils ont aussi besoin de s’occuper tout seuls, de rêver, de traîner pour développer leur imagination. C’est lors des périodes entre les activités et lors des moments calmes que les enfants grandissent. Éteignez le téléviseur et la radio pour leur permettre de réfléchir et de parler dans leur tête, ce qu’ils adorent faire et ce qu’ils ont besoin de faire en jouant. […] Apprenez aussi à être ennuyeux de temps en temps et incitez vos enfants à jouer tout seuls, sans vous, pendant que vous vous fondez dans le décor. Vous avez besoin de repos. »

img_3430

Vous la sentez la culpabilité qui s’en va?? 🙂 Je n’ai pas encore fini le livre mais je le trouve vraiment intéressant et pas seulement grâce à l’extrait ci-dessus. L’auteur a également écrit « Élever un garçon ».

Et n’oublions pas, pendant ce temps là, Maman peut faire ce qu’elle veut (ou presque)! Haha!

En conclusion, je dirai que c’est comme pour beaucoup de choses dans l’éducation des enfants et dans la vie en général, tout est question d’équilibre. Leur accorder des temps de jeu et en même temps les laisser jouer seuls. C’est tout bon pour eux et pour nous!

Racontez-moi votre expérience avec vos enfants, partagez vos astuces si vous en avez! Si le cœur vous en dit, ça se passe dans les commentaires juste en dessous!

Merci d’être aller au bout de l’article!N’hésitez pas à le partager. Vous pouvez me suivre sur la page Facebook du blog: https://www.facebook.com/danslobjectifdemoi/

Bonne semaine à tous et à la semaine prochaine! 🙂

img_38231


Lien vers les articles que j’ai lus:

http://naitreetgrandir.com/fr/etape/1_3_ans/jeux/fiche.aspx?doc=bg-naitre-grandir-parent-jouer-enfant-remede-stress#_Toc382901113

https://bout-de-chou-en-eveil.fr/5-astuces-enfant-joue-seul/

http://www.enfant.com/votreenfant-1-3ans/developpement/Pourquoi-il-n-aime-pas-jouer-tout-seul.html

http://naitreetgrandir.com/fr/etape/3-5-ans/comportement/fiche.aspx?doc=bg-naitre-grandir-enfant-ennui-jouer

Publicités

2 réflexions au sujet de « Maman, on joue? (suite et fin) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s